tree-nature-grass-plant-lawn-flower-1164651-pxhere.com

Découverte des jardins du monde entier

« Si la vie vaut jamais la peine d’être vécue, c’est au moment où l’homme contemple la nature ». Ainsi disait Platon.Et au fil des siècles, l’homme recréa aux quatre coins du monde, son image de l’Eden. Alors, pour favoriser le rêve, furent dessinés des jardins magiques et l’homme organisa la nature pour qu’en plusieurs points de notre planète, il y eût un coin de Paradis.Les hommes qui créèrent ces lieux enchanteurs étaient des aventuriers en quelque sorte. Il fallait du talent et une bonne dose d’audace pour transformer, aménager, modeler la matière vivante. Il fallait sans doute aussi beaucoup d’humilité pour bien comprendre que, livrée à elle-même, la nature reprend vite ses droits. Et tous les jardins du monde entier devinrent le reflet de la culture de leurs peuples. Notre pays figure en bonne place dans l’Art des jardins. Plusieurs exemples illustres concrétisent notre présence en ce domaine .

VERSAILLES ou la gloire de Louis XIV,jardin doué de vie par le biais de ses statues qui virent défiler les grands d’un siècle chargé d’histoire et de splendeurs.

BAGATELLE et sa roseraie au décor baroque, né à la Belle Epoque, quand le promeneur étourdi de senteurs y contemplait des cascades de roses.

GIVERNY où plane encore l’ombre de Monet et où l’on se demande en souriant si le jardin naquit un jour de la palette colorée du peintre.

Bien d’autres pays enfantèrent leurs jardins comme des oeuvres d’art en les travaillant à leur image et en leur donnant une âme.

Les jardins japonais, d’une extrême simplicité et incroyablement beaux :plantés de bambous, ils exhalent le parfum des azalées et s’enroulent dans des nuages roses de cerisiers à fleurs. Instant d’éternité à jamais immortalisé dans une fleur de cornouiller.

Le mystère des jardins italiens convient à leur inaccessible beauté. Et quand le soir, leurs lourdes grilles se referment, on croirait entendre chuchoter leurs statues moussues.

Le génie des Anglais dans l’art des jardins n’est plus à vanter. Le monde entier leur envie leurs parcs magnifiques. Eux seuls sont capables de conférer à une simple pâquerette un statut d’orchidée rare en lui choisissant la place qu’elle mérite. Combinaison idéale de la décontraction et de l’art de vivre.

A ne pas oublier, les grands champs de fleurs californiens précieusement conservés à Antlope Valley, les champs de tulipes hollandais, la magnificience des chalets suisses somptueusement fleuris.

Il est réconfortant de penser en ce siècle bousculé, qu’il existe des hommes de bonne volonté pour préserver ces ilôts de sérénité que sont les jardins du monde entier.Avec un peu de chance, ils feront encore rêver les générations futures. Le patrimoine végétal est un cadeau inestimable à sauvegarder absolument.

Si vous avez aimé, partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email