cercle-tronc

Les cercles du temps

Les arbres peuvent témoigner de leur temps et de celui à venir car, entre autres bienfaits, ils nous offrent un calendrier naturel et climatique d’une grande précision.De nombreuses espèces d’arbres forment chaque année dans leurs troncs un anneau ou un cerne de bois.La largeur de cet anneau est déterminée en partie par des facteurs génétiques mais elle résulte aussi de facteurs tenant à la nature du sol et aux conditions climatiques. Si l’année est mauvaise, la croissance sera faible et l’anneau étroit alors qu’un cercle plus large atteste d’une bonne croissance et d’un climat favorable. Les arbres d’une même espèce dans une région donnée présentent généralement es anneaux similaires. C’est ainsi que l’on peut savoir par exemple la date d’abattage d’un arbre en comparant la séquence des anneaux sur le bois mort à celle d’abres vivants appartenant à la même forêt.Un arbre bicentenaire présentera sur cent anneaux la même séquence qu’un arbre de son espèce abattu il y a cent ans. En établissant ce genre de comparaison sur du bois utiisé dans la construction d’anciens bâtiments et des troncs conservés dans les marécages, les spécialistes ont réussi à constituer de longues séquences de cernes qui, dans certains cas, remontent jusqu’au cinquième millénaire avant notre ère. Ceci a permis aux archéologues et historiens de dater avec précision des bâtiments sur lesquels ne subsiste aucun document écrit et de mesurer les variations climatiques qui se sont produites au sein d’une même région. Pour toutes ces raisons, souhaitons longue vie à nos plantations pour que dans 200 ans d’autres bambins puissent y abriter leurs jeux et leurs parents s’y reposer à l’ombre/ Annie Barbier (certains éléments contenus dans cet article ont été tirés du Courrier de l’Unesco)

Si vous avez aimé, partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email