fan d plantes

Tailler et entretenir vos rosiers

Les rosiers se plantent à l’automne en racines nues ou au printemps en conteneur.

Les rosiers pleureurs demandent un support conséquent. Faire attention aux fait que certains sont remontants (plusieurs floraisons) et d’autres pas. Choisir de préférence un rosier pleureur à petites fleurs .

Les rosiers grimpants à grosses fleurs ou à petites fleurs : Les rouges sont souvent plus solides et moins sensibles aux maladies. Il faut courber les branches et les palisser pour obtenir des floraisons satisfaisantes.

Les rosiers arbustes sont à planter en massifs ou en haies. Certaines variétés montent très haut, d’autres sont très parfumées. Ma variété préférée « Westerland » pour son ton jaune corail à orangé, sa rusticité et son parfum exceptionnel.

Les rosiers buissons à petites fleurs (appelés aussi polyanthas) ou à grosses fleurs hauteur moyenne 0, 80 à 1,40. Il en existe tant de variétés qu’on s’y perd un peu .. ça va de la collection générale aux hors séries. On les plante en massifs, en bordure.

La tentation est grande de cueillir les roses et ainsi on déséquilibre les massifs.

Madame, plantez-en quelques-uns au bout du potager et faites vous plaisir sans que Monsieur ne vous en tienne rigueur

Les rosiers tiges sont greffés à une hauteur moyenne d’1 m 20 . On y retrouve beaucoup des variétés greffées en buissons ou en polyanthas. Toujours veiller à leur garder une tête éclaircie en forme de gobelet. Trop de branchages nuit aux floraisons de toute façon.

Les rosiers couvre-sol se sont taillés la part du lion depuis quelques années surtout avec la gamme décorosiers .. Floraison petites fleurs de juin à novembre, selon la saison bien sûr. Très résistants aux maladies.. Mes préférés, un blanc Opalia et un rose tendre Mareva.

Les rosiers anciens pour les collectionneurs, souvent non remontants, plus graciles, avec des noms évocateurs genre « Cuisse de nymphe émue ».

Un domaine à explorer entre jardinage et poésie Les rosiers anglais de David Austin .. J’aime tout chez lui .. Il faudrait bien des pages pour parler de tous.

Entretien :

Les planter dans une vraie terre de jardin même un peu lourde, jamais directement dans le terreau

Enlever les fleurs fanées régulièrement pour favoriser la refloraison.

Ne pas tailler sévèrement à l’automne, toujours en début de printemps.

Eviter de mouiller les feuillages en arrosant

Faire des apports d’engrais réguliers au moment des floraisons

Si vous avez aimé, partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Les rosiers se plantent à l’automne en racines nues ou au printemps en conteneur.

Les rosiers pleureurs demandent un support conséquent. Faire attention aux fait que certains sont remontants (plusieurs floraisons) et d’autres pas. Choisir de préférence un rosier pleureur à petites fleurs .

Les rosiers grimpants à grosses fleurs ou à petites fleurs : Les rouges sont souvent plus solides et moins sensibles aux maladies. Il faut courber les branches et les palisser pour obtenir des floraisons satisfaisantes.

Les rosiers arbustes sont à planter en massifs ou en haies. Certaines variétés montent très haut, d’autres sont très parfumées. Ma variété préférée « Westerland » pour son ton jaune corail à orangé, sa rusticité et son parfum exceptionnel.

Les rosiers buissons à petites fleurs (appelés aussi polyanthas) ou à grosses fleurs hauteur moyenne 0, 80 à 1,40. Il en existe tant de variétés qu’on s’y perd un peu .. ça va de la collection générale aux hors séries. On les plante en massifs, en bordure.

La tentation est grande de cueillir les roses et ainsi on déséquilibre les massifs.

Madame, plantez-en quelques-uns au bout du potager et faites vous plaisir sans que Monsieur ne vous en tienne rigueur

Les rosiers tiges sont greffés à une hauteur moyenne d’1 m 20 . On y retrouve beaucoup des variétés greffées en buissons ou en polyanthas. Toujours veiller à leur garder une tête éclaircie en forme de gobelet. Trop de branchages nuit aux floraisons de toute façon.

Les rosiers couvre-sol se sont taillés la part du lion depuis quelques années surtout avec la gamme décorosiers .. Floraison petites fleurs de juin à novembre, selon la saison bien sûr. Très résistants aux maladies.. Mes préférés, un blanc Opalia et un rose tendre Mareva.

Les rosiers anciens pour les collectionneurs, souvent non remontants, plus graciles, avec des noms évocateurs genre « Cuisse de nymphe émue ».

Un domaine à explorer entre jardinage et poésie Les rosiers anglais de David Austin .. J’aime tout chez lui .. Il faudrait bien des pages pour parler de tous.

Entretien :

Les planter dans une vraie terre de jardin même un peu lourde, jamais directement dans le terreau

Enlever les fleurs fanées régulièrement pour favoriser la refloraison.

Ne pas tailler sévèrement à l’automne, toujours en début de printemps.

Eviter de mouiller les feuillages en arrosant

Faire des apports d’engrais réguliers au moment des floraisons